Envoyé à mon meilleur ami (FIC) sur le forum Blabla 15-18 ans – 29-07-2016 19:12:01

Je m'appelle Pierre, je suis âgé de 18 ans et je suis au lycée. Une nouvelle année commence pour moi et les autres. Vient le moment où nous rentrons en classe, présentation des professeurs, découverte de l’horaire etc … Assis à ma gauche une fille très charmante de 17 ans, son nom? Lilas.
Moi: * chuchotant * salut
Lila: * avec un sourire gêné * bonjour
Moi: Pas de récupération difficile après ces deux mois de vacances?
Lila: Un peu quand même. Et vous ?
Moi: très dur En fait, je suis Pierre
Lila: Et moi Lila
Moi: Ravi de vous rencontrer Lila
Nous nous sourions. J'étais loin d'imaginer que bientôt, je serai à sa merci, obligé d'obéir à tous ses ordres. En effet, après quelques mois passés à l’école, nous étions devenus de très bons amis. Un jour chaud où nous avions une heure entre les cours, nous étions tranquillement installés dans la cour d'école quand soudainement elle eut envie d'aller aux toilettes.
Moi: Allez-y, je vous attends.
Lila va à la salle de bain. 15 minutes après qu'elle ne soit toujours pas là, je décide d'aller voir si elle n'a pas de problème. Arrivé chez les filles & # 39; salle de bain, je ne vois personne.
Moi: Lila? Vous êtes ici?
N'ayant toujours pas de réponse, j'ai décidé de regarder sous les cabines pour voir si je ne voyais pas de chaussures. Pour aller au fond des toilettes, je vois des baskets blanches suivies de jambes nues. Ce qui s’accordait parfaitement avec la tenue de Lila, car depuis ce jour-là, elle portait un short en jean, un tee-shirt blanc et des baskets blanches.
Moi: Lila? C'est vous?
Lila: Et bien, qui veux-tu que ce soit?
Moi: Pourquoi tu ne m'as pas répondu?
Lila: * Sarcastic * Tu me manques déjà?
Moi: Tais-toi.
Nous avons tous les deux ri.
Moi: eh bien je vais y aller je ne suis pas autorisé à être chez les filles toilettes
Lila: Nan tu restes là et tu attends moi
Moi: Non je ne peux pas, si quelqu'un arrive
Lila: * En élevant la voix * Tu m'attends là je te dis!
Moi: d'accord mais dépêche-toi alors
Lila: Dis-moi pas ce que je dois faire!
Moi: * Soupirant * C'est bien …
Lila: Excuse-toi!
Moi: Es-tu sérieux là-bas?!
Lila: Excuse toi en train de baiser maintenant!
Moi: Excusez moi …
Lila: Excusez moi qui?!
Moi: Excuse moi Lilac …
Lila: elle est soumise! *En riant*
Moi: Ahah très drôle * Bored *
Lila: Non, mais je ne plaisante pas.
Je n'ai pas répondu à son commentaire et j'ai attendu sagement. Au bout de 5 minutes, elle ouvrit la porte et nous nous retrouvâmes face à face. La porte d'entrée s'est ouverte en même temps, donc Lila me tire vers elle dans la cabine pour que je ne me surprenne pas chez les filles. salle de bains. Nous sommes coincés ensemble dans la cabine de toilette. Petite cabine assez étroite. Nous avons entendu des pas dans notre direction. Lila a mis sa main devant ma bouche pour que je ne fasse pas de bruit. Après 2 minutes, nous entendons la chasse d'eau et l'autre personne se lave les mains. La personne quitte les toilettes.
Lila: * En retirant sa main de ma bouche * Nous étions chauds là! *Rire*
Moi: Plus que chaud même! Si j'avais été attrapé ici, j'aurais pris cher.
Lila: Tu vas bien, je ne t'ai pas étranglé avec la main? * En se moquant *
Moi: Cela ne m'a toujours pas trop dérangé. Ce qui m'inquiète le plus, c'est que tu mettes ta main sur ma bouche sans les laver avant!
Lila: Ce n'est rien du tout! Je pourrais faire plus dégoûtant …
Moi: Plus dégoûtant?
Lila: Tu veux que je te montre?
Moi: Euh… je… je ne sais pas. Je ne le crois pas … * embarrassé *
Lila abaisse le siège des toilettes et s'assied dessus.
Lila: Agenouille-toi.
Quoi, moi ?
Lila: Je t'ai demandé de t'agenouiller.
Moi: comment ça va Pourquoi veux-tu que je m'agenouille?
Lila: * Soupir * Agenouille-toi et ne discute pas deux heures!
Moi: * Après avoir perdu 3 secondes * Ok …
Lila: Et ne dis pas ok, tu sais combien je déteste ça!
Moi: excusez moi
Lila: Comme plus tôt! Excuse moi qui?!
Moi: Excuse moi Lilac …
Lila: C’est bien!
Je me suis agenouillé devant elle et elle m'a regardé pendant de longues secondes.
Lila: Enlève mes chaussures.
Moi: d'accord
Alors j'enlève ses chaussures en prenant soin d'enlever ses lacets avant.
Lila: * Étend mon pied * Sentez mon pied.
Moi: Non s'il te plaît Lila!
Lila: Sentez mon pied! Obéit! * Me tapoter avec son pied dans la figure *
Moi: d'accord …
Je veux enlever sa chaussette blanche mais elle dit:
Lila: Non tu laisse la chaussette pour l'instant!
Moi: d'accord … * et j'ai commencé à sentir son pied *
Alors que Lila ne se souciait pas de moi en riant, je l'ai fait et j'ai senti son pied. C'était la première fois que je me sentais inférieur à quelqu'un d'autre.
Lila: * Étire mon autre pied * Allez à celui-là maintenant!
Moi: oui lila
Lila: Maintenant ce sera maîtresse!
Moi: hum …
Lila: Excusez moi?!
Moi: oui maîtresse! Pardon maîtresse!
Lila: C’est un très bon sujet!
Moi: Merci maîtresse.
Je sentais ses pieds encore 20 minutes.
Lila: Maintenant, embrasse-les!
Moi: comme vous le souhaitez maîtresse
Lila: Et vois moi! Je suis supérieure!
Moi: Oui maîtresse, excusez-moi. * Embrasser ses pieds *
Après 5 minutes, elle me dit de m'arrêter et de remettre ses chaussures. Ce que j'ai fait immédiatement. Nous sommes retournés en classe tard.
Prof: Où étiez-vous les jeunes?
Moi: Euh… nous étions… euh… * embarrassés *
Lila: Nous étions dehors, nous n'avons pas vu le temps passer, alors nous nous sommes bien amusés! Ah oui, Pierre? * Me regarder avec un sourire *
Moi: * Peur d'elle maintenant * Oui, maître … Euh! Lilas! Un très bon moment!
Lila: Tu allais m'appeler comment?!
Moi: je ne sais plus. * Être gêné devant toute la classe et devant l'enseignant *
Lila: Allez! Dis-le ! * Avec un regard insistant *
Prof: Allez c'est bon pour une fois les jeunes, allez vous asseoir
Ouf, le professeur m'a sauvé! Nous siégerons donc à notre place, toujours les mêmes depuis le début de l’année.
Lila: Alors t'as aimé tout à l'heure?
Moi: Pas vraiment Lila …
Lila passe sa main sous ma table de manière discrète et appuie fortement sur mon sexe pour me faire comprendre que j'ai dit une stupidité.
Moi: Maîtresse, désolée! * Dire un peu fort à cause de la douleur *
Lila et moi nous sommes tournés pour voir si personne ne m'entendait. Personne joyeusement. Je passe au rouge écarlate alors que Lila en a marre. La cloche a finalement sonné.
Lila: Je ne pars pas avec toi aujourd'hui, mon père vient me chercher, on part en famille, je te donnerai les détails!
Moi: d'accord maîtresse
Lila: A demain ma petite soumise!
Moi: Je vais te chercher comme d'habitude maîtresse demain?
Lila: bien sur!
Et nous sommes rentrés chez nous seuls. Toute la nuit, je ne fais que penser à ce qu’elle m’avait fait faire dans la salle de bain. Je me demandais jusqu'où elle pouvait aller. D'un côté, j'ai eu honte, de l'autre, je suis revenu.
La nuit passa, le lendemain en m'habillant j'y repensai. Je finis par chercher Lila. Je sonne à sa porte.
Lila: Tu es en avance! Je ne suis pas prêt, viens
Alors je rentre à la maison. Elle est seule, ses parents sont déjà partis.
Lila: Je vais me maquiller, je vais prendre deux tasses et nous servir un sujet de café
J'ai bien compris qu'elle m'avait dit soumise pour me faire comprendre que la domination continuerait aujourd'hui.
Moi: oui maîtresse
Et elle va se maquiller. Elle revient 10 minutes plus tard et s'installe à côté de moi. Je mets sa tasse à l'avance devant moi.
Lila: donne ma tasse
Moi: Oui Maîtresse * Saisir sa tasse et lui donner *
Lila: * Tourne sa chaise à 45 ° et pose ses pieds (chaussettes) sur la table à mon niveau * Aujourd'hui, nous allons ajouter une nouvelle chose, tu vas masser mes pieds et les sentir en même temps, d'accord?!
Moi: Vos désirs sont des ordres maîtres
Lila: Bon esclave!
J'ai commencé à lui donner un massage des pieds et à le sentir en même temps. J'ai commencé à prendre plaisir à lui obéir.
Lila: Qu'est-ce que tu dois faire maintenant?
Moi: tu embrasses tes pieds maitresse
Lila: C'est ça! Tu comprends vite!
J'embrasse ses pieds pendant de longues minutes. Lila se lève.
Lila: Maintenant, mets mes chaussures et on y va
Moi: oui maîtresse
Alors j'ai mis ses chaussures, lui ai fait ses lacets et je voulais me lever.
Lila: Reste à genoux et ouvre la bouche!
Elle utilise un verre d'eau, elle revient et boit son verre. Elle joue avec l'eau dans sa bouche pendant quelques secondes et crache tout dans ma bouche.
Lila: avale un chien sale!
J'avale toute l'eau. Elle me prend violemment les joues dans la main gauche et me crache à plusieurs reprises dans la bouche. J'avale tout pendant qu'elle est fatiguée. Elle me crache cette fois au visage. J'ai beaucoup de fissures au visage. Elle me gifle. Et une seconde. Et un tiers encore plus fort.
Lila: Maintenant tu peux te lever. Allons-y
Moi: * Quand je me lève * Oui maîtresse
Nous sommes donc sur le chemin de l’école, nous parlons de choses et d’autres. Lorsque nous arrivons devant l'école, nous saluons les autres élèves de notre classe. Pendant que je parle à un ami, je vois qu’elle me regarde, puis elle s’adresse à un de ses amis et me regarde, les deux sont en train de rire. Je me dis que Lila lui a tout dit. Je commence à avoir honte, je rougis et je ne sais pas où me mettre. Lila me revient enfin.
Moi: Tu as parlé de moi maîtresse?
Lila: Qu'est-ce que ça peut te faire foutre chien sale! * Crier * Vous saurez assez tôt, ne vous inquiétez pas.
Tout le monde regarde depuis que Lila m'a crié dessus.
Un garçon: Et tu te laisses traiter comme ça?
A ce moment, je ne sais pas où me mettre. Lila rigole encore.
Lila: Oui, il se laisse soigner, c’est un bon soumis! * Rire et me regarder *
Tout le monde rit. Je suis de plus en plus gêné, je n'ose même plus les regarder. Je fais semblant de rire, mais au fond de moi, je veux juste me faire toute petite et me cacher dans un coin.
Lila: * Chuchotant à mon oreille * Et ce n'est pas fini, c'est juste le début.
A ce moment-là, je n'ai qu'une envie, l'envoyer merde. Mais comment le faire ? Cette fille est trop belle, elle est la fille parfaite! Donc je ne peux pas lâcher. Je me dis donc que je vais devoir faire face à ça et que ça risque de lui arriver.
Nous arrivons en classe, nous reprenons nos places. Lila n'arrête pas de me tapoter la jambe avec son pied et de me sourire. Je peux voir qu'elle enlève sa chaussure et traîne le pied. Je me demande pourquoi elle fait cela mais ne fais pas plus attention.
Lila: * Whispering * Est-ce qu'on retourne aux toilettes après?
Moi: Oh non s'il vous plait!
Lila: Et pourquoi pas?
Moi: je crains que nous soyons chopper
Lila: Je m'en fiche! Nous y allons et vous n'avez pas le choix!
Moi: bien maîtresse …
L'heure de la pause arrive. Nous allons ensuite à la salle de bain, voyons s'il y a quelqu'un et allons là-bas. Nous entrons dans la même cabine que la veille et reprenons les mêmes positions. Elle s'est assise et je me suis agenouillé devant elle.
Lila: va enlever mes chaussures
Moi: à vos ordres
Lila: bon chien
Moi: merci maîtresse
Une fois ses chaussures enlevées, je remarque le dessous de ses chaussettes noires. Donc, c’est ce qu’elle a fait dans la salle de classe, c’est pour eux que je me suis occupé de le faire.
Lila: Nous n'avons pas beaucoup de temps, nous allons passer directement à l'étape suivante, tu me lècheras les pieds, je veux que mes chaussettes deviennent blanches, d'accord?!
Moi: oui maîtresse
Lila: Allez hop! Au travail
J'ai accepté parce que je n'avais pas le choix, mais j'étais franchement dégoûté à l'idée de lécher la terre qu'elle avait mise sur ses chaussettes pendant les cours.
Je lui lèche toujours les pieds, je monte et descend avec la langue de son talon jusqu'au bout des orteils. Ma langue est de plus en plus noire et sa chaussette l'est, elle de plus en plus humide mais de plus en plus blanche en même temps. Elle vérifie si j'ai bien fait, caresse ses cheveux, me regarde quelques secondes et me donne une gifle à la fois. Elle prend mes joues dans mes mains et crache dans ma bouche, comme elle l'avait fait le matin. J'avale sa salive.
Lila: Enfilez mes chaussures maintenant
Moi: oui maîtresse
Je lui donne ses chaussures et ses lacets.
Lila: Lève-toi
Heureux de pouvoir enfin partir, j'exécute et me lève.
Lila: Déshabille toi.
Moi: Non je ne peux pas ici!
Lila: Enlève tes vêtements, deuxième fois.
Moi: Lilac s'il te plait!
Dans un élan de rage, Lila se lève soudainement et me claque contre la porte, me serrant la gorge.
Lila: Je vous promets que vous allez m'obéir maintenant! Vous n'avez même pas à discuter de mes commandes! Tu es inférieur à moi, tu me dois respect pour que tu m'obéisses. D'ACCORD ?!
Moi: Oui maîtresse, excusez-moi!
Étant si effrayé, je me suis déshabillé sur place. Ici, je suis totalement nue sous les yeux de Lila, essayant de ne pas avoir d’érection. Lila a fixé mon sexe pendant un long moment, passant sa langue sur ses lèvres pour me rendre difficile à humilier. J'ai fini par me pencher devant cette déesse. Elle sourit, attrape ma bite et commence à se masturber pendant une à deux minutes. Puis elle s’arrête, prend mon boxer, se lève et le met dans le chiot et quitte les toilettes sans bruit, me laissant là.
Moi: Nah, Lila reviens! Comment puis-je faire sans me boxer?!
Mais trop tard, Lila est déjà partie. Je m'habille donc, dommage de boxer, en tout cas, le temps que je n'ai aucune érection, personne ne le remarquera. Je retourne donc en classe avec les autres. Nous retournons à nos places. Lila agit comme si rien ne s'était passé. Au bout d'une demi-heure, elle pose la main sur ma bite et se caresse. Je commence à m'exciter. Elle passe sa main sous mon jean et me masturbe discrètement. Je bande de plus en plus. Le réveil sonne. Tout le monde se lève et s'apprête à sortir, y compris Lila qui a retiré sa main, me laissant avec une érection. Forcé de me lever, je m'assure que personne ne peut voir mon érection, alors je mets mon sac devant. Nous sortons dans le couloir et là, Lila tire dans mon sac pour le faire tomber. Tout le monde découvre alors mon érection. Ils rient tous et ne se soucient pas de moi. Quelle humiliation!